Démarche troisième type

selon Bernard Collot

Pendant 40 ans de pratiques, Bernard Collot a transformé sa classe unique en une «école du 3ème type». Elle est alors devenue une référence, sujet de nombreux reportages en France, en Suède et au Québec. Son approche se base sur les principes de la pédagogie Freinet et des pédagogies actives. Tout en leur apportant des prolongements tenant compte des connaissances plus récentes et du contexte d’une classe accueillant des enfants de 3 à11 ans dans une école publique rurale. (Source : site des “surprenant choletais”, en cliquant ICI.)

La démarche troisième type peut être décrite de la manière suivante :

  • La pédagogie du premier type est celle que nous avons majoritairement connu à l’école. Elle est associée à la pédagogie frontale. Il y a le sachant et celui qui apprend. Parfois au sein de notre dynamique de classe, il peut y avoir des temps qui se mettent en place naturellement quand l’enfant pose une question spécifique et que les conditions sont réunies pour lui répondre.

 

  • La pédagogie du deuxième type est celle qui sont associées aux pédagogies dites actives : Freinet, Montessori, pédagogies de projet… L’enseignant va penser un projet, un outil… pour que l’enfant apprenne. L’objectif est de motiver l’enfant à apprendre. Cela reste toutefois, le projet de l’adulte sur l’enfant. Au sein de notre classe, il peut arriver que nous initiions des activités si nous percevons qu’elles peuvent répondre à des besoins observés au sein de la classe. Cependant, nous n’en faisons pas notre démarche de fond.

 

  • La démarche du troisième type est un changement de paradigme. C’est l’environnement avec tout ce qu’il contient : espace, temps, ateliers permanents, relation avec les parents, communication bienveillante, besoins, projets… et avant tout la posture des accompagnateurs dans la qualité de présence aux enfants qui vont permettre aux enfants d’apprendre ce qu’ils ont besoin quand c’est le moment pour eux. C’est donc un travail de recherche permanent pour discerner quelle est la priorité du moment et d’accompagner la dynamique de classe afin que chacun trouve sa place et son cheminement propre.

 

Quelques notions clefs de la démarche troisième type :

Classe multi-âge : l’hétérogénéité des âges permet un enrichissement mutuel entre les petits et les grands. Les petits apprennent par imitation, et les grands élaborent leurs langages en étant avec les petits…

Structure dissipatrice : pour arriver à une organisation naturelle pour que les enfants apprennent, il est nécessaire de partir d’une organisation choisie (Pédagogie Montessori, outils Freinet…) pour petit à petit s’en détacher…

J’ai compris (Cécile Priou) ce qu’était la structure dissipatrice avec le film « Etre et Avoir » (pour plus d’informations, cliquer ICI) c’est un film documentaire sur un instituteur en classe unique à Saint-Étienne-sur-Usson, dans le parc naturel régional Livradois-Forez, en Auvergne. Durant le film, le phénomène de « dissipation » correspond à tous les moments où les enfants sont en interactions sans l’intervention du maître. De mon point de vue, ce sont les moments les plus riches du film.

Coéducation : la place du parent et du professionnel se transforment. Les parents ne sont plus des « consommateurs » de l’école, ils participent activement à l’accompagnement de leur enfant. Les professionnels quant à eux travaillent constamment à ouvrir l’espace pour échanger avec les parents sur ce qu’il se passe avec leurs enfants. C’est ce travail de recherche de cohérence qui permet à l’enfant de se développer dans des conditions favorables.

Communication bienveillante : est le cœur de la pratique de tous les acteurs au sein de la structure. Cette recherche garantit que nous cherchons ensemble à répondre à nos besoins mutuels en adéquation avec l’intention de la démarche.

Voici un article de Bernard Collot sur l’école du 3ème type, en cliquant ICI.

Nous vous invitons à aller lire les articles de Bernard Collot sur son blog, en cliquant ICI.

Livres

Retrouvez toutes les références de ces livres en cliquant ICI.

Vidéos

Quelques vidéos de la démarche troisième type :

  • Apprendre librement : l’école du 3ème type avec Bernard Collot en cliquant ICI. (décembre 2018)
  • Extraits de l’émission « envoyé spécial » dans la partie consacrée à Moussac (1993), en cliquant ICI.
  • Extrait d’une émission réalisée par Suzanne Forslund pour la télévision éducative suédoise (1995), en cliquant ICI.
  • Emission « Les maternelles » 2014, en cliquant ICI.

Ces vidéos sont présentes et d’autres encore, en cliquant ICI.